Désormais, la plupart des parents optent pour les petits pots industriels grâce à leurs nombreux atouts. Ils s’avèrent être très bénéfiques pour les enfants. En effet, ils sont conçus spécialement pour assurer que les enfants consomment des nourritures saines et bien diversifiées. Ils sont également très pratiques qu’ils facilitent la vie aux parents dans de différentes situations. Toutefois, vous n’avez pas toujours à en acheter, il est tout à fait possible de réaliser vos petits pots maison. Pour ce faire, découvrez dans cet article les étapes à suivre. 

L’âge idéal pour donner des petits pots au bébé

Il est recommandé de commencer la diversification alimentaire du bébé à partir de son 6e mois puisque le lait maternel ne suffira plus à couvrir ses besoins nutritionnels. Ainsi, vous devrez à tout prix éviter de lui donner d’autres aliments à part le lait maternel avant cet âge. D’ailleurs, il risque de faire des réactions allergiques au cas où il consomme une alimentation variée très tôt. Vous devrez alors commencer à lui donner un petit pot bébé lorsqu’il a 6 mois. Cependant, ses parents, ou ses frères et sœurs sont allergiques à certains aliments, mieux vaut qu’il ne débute la diversification alimentaire qu’après cet âge indiqué. 

Les principaux avantages des petits pots

Les petits pots bébés sont certainement une alimentation à multiples vertus. Non seulement ils sont fabriqués pour faire découvrir de nouvelles couleurs, goûts et couleurs à vos enfants, mais aussi pour l’accompagner dès le commencement de la diversification alimentaire. Outre ces atouts, il en existe bien d’autres encore tels que :

  • Gain de temps
  • Préparation simple et rapide
  • Facilité de passage progressif de l’alimentation lactée à l’alimentation diversifiée
  • Une alimentation saine et respectant les normes

Les ingrédients à mettre en avant lorsque vous préparez vos propres petits pots 

La réalisation de bons petits pots pour bébés est sans doute très facile. Pour ce faire, tâchez de prioriser les ingrédients suivants :

  • Fruits et légumes
  • Viandes
  • Poissons 
  • Œufs 
  • Céréales 
  • Féculents

Lorsque vous optez pour les protéines, veillez à ce que la quantité corresponde à l’âge de votre enfant.